2019-2022 : Alphabête


Photo de Llamaryon

 

CE QUE LES MOTS FONT

 

Obsédé par le langage et le pouvoir qu’il recèle, Brice Noeser s’intéresse à ce paradoxe entre la force poétique de la langue et la difficulté que représente la mise en mots d’un sentiment, d’une idée, d’une situation. Interpelé par la réflexion de l’écrivaine et poétesse québécoise Marie Uguay sur la manière dont les mots  font “ressentir plus” et dont ils exacerbent notre relation au monde, Brice Noeser tentera sur scène d’incarner cette affirmation. Relevant un défi fondé sur la durée, il explorera l’idée de répéter un seul mot pendant 20 minutes. Dans l’exercice imposé de dire et d’incarner ce vocable choisi au hasard, il martèlera un sens qui se pulvérisera en effets changeants afin d’observer ce que la répétition apporte en termes de sensations, d’imaginaire, d’adresse, de gestes. Optant pour un mot différent à chaque représentation, il élaborera devant le public une mise en jeu simple au dénouement imprévisible, un plongeon dans un inconnu vertigineux. L’intervention du concepteur sonore, Michel F. Côté, d’abord inaudible, consistera à réagir à l’interprétation du soliste en proposant, à certains moments, un environnement sonore inspiré et nourri par le mot qu’il aura répété.

 

PARTENAIRES ET COLLABORATEURS

 

Dès l'automne 2019, LA SERRE - arts vivants l'accueillera pour une seconde fois en résidence pour amorcer le projet à Montréal qui se poursuivra en 2020 à l'Espace Marie Chouinard, au Centre culturel Henri-Lemieux ainsi qu'en Europe à L'Atelier des marches à Bordeaux et à La Bellone à Bruxelles. 

 

Au sein de ce projet, Brice sera accompagné par deux dramaturges : Catherine Tardif et Lynda Gaudreau. Michel F. Côté y interviendra à titre de concepteur et performeur sonore, et Paul Chambers y élaborera un concept autour de la lumière. 

PROCHAINES DATES DE DIFFUSIONS

 

Une prémière étape du solo sera présentée au BAD festival de Bilbao en octobre 2021. De plus, après l'accueil chaleureux de Ruminant Ruminant au festival Trente Trente de Bordeaux (2019), il est prévu que le solo y soit programmé en janvier 2022