2014 - 2017 : Ruminant Ruminant

 

DU NOUVEAU EN 2017 !

 

Cet automne, le 30 novembre et les 1er, 4 et 5 décembre, Ruminant Ruminant foulera les planches du Théâtre La Chapelle. Pour proposer une nouvelle version de 50 minutes, cet objet dansant non identifié, qui se déployait avant sur 40 minutes, sera retravaillé au cours de résidences à La Chapelle, à la salle Iro-Valaskakis-Tembeck et au studio STABLE. Cette poursuite de la création est rendue possible grâce à l'appui du Conseil des Arts et des Lettres du Québec.   

 

 

QUELQUES MOTS

 

Ça ne parle pas de bovins, ça ne parle pas d'amour, ça ne parle pas alsacien, mais ça parle, de tout et de rien, chez soi, en studio, sur scène. Ça danse aussi, ça peut même chanter. "Ça" est né de l'union conceptuelle de Karina Iraola et Brice Noeser pour un festival de jeux et d'intercations qui s'apprivoisent, le temps de comprendre où ça s'en va. 

 

 


 


« Chaque fois que la danse apparaît, c’est avec surprise. Pourtant, nous assistons à un spectacle de danse ! se rappelle-t-on. C’est là la force de Noeser, un chorégraphe qui défie nos attentes à tout moment dans une pièce où l’on ressent une grande liberté ». Sylvain Verstircht, dans Local Gesture, décembre 2014, Montréal. 

 



« Dans [...] Ruminant ruminant , il y a l’humour décalé et le sens de l’absurde de formations typiquement franco-belges telles que Grand Magasin ou L’amicale de production. Le fait, par exemple, d’annoncer ce que l’on est sur le point d’entreprendre, de créer un double discours aléatoire à l’aide de répliques écrites sur des panneaux qui surtitrent une conversation, ou des situations déroutantes en mode karaoké ou lipsynch dansé. » Brigitte Manolo, DFdanse, décembre 2014, Montréal. 

 

 

LES REPRÉSENTATIONS 

 

* À Montréal par Tangente, Laboratoire de mouvements contemporains Du 11 au 14 décembre 2014, Studio Hydro-Québec du Monument-National

 

* À Québec par La Rotonde, Centre chorégraphique contemporain de Québec Du 22 au 24 janvier 2015, Salle Multi du Complexe Méduse

 

* À Val-David par Lézart Loco, Centre de création et de diffusion Le 26 juin 2015 , Espace LaScène de Lézart Loco

 

* À Montréal dans le cadre du OFFTA 2016, produit par La Serre, arts vivants Les 7 et 8 juin 2016, L’arène, Théâtre des Écuries

 

* À Tlaxcala, Puebla, México, par le réseau des Alliances françaises, du 15 au 22 mars 2017

 

 

 LES GENS

 

 

Brice Noeser a eu des idées et en a discuté avec Karina Iraola qui incarne la pièce avec lui. Catherine Tardif est venue plusieurs fois les assister durant le processus de création et Sylvie Nobert est aussi venue à quelques reprises pour concevoir les éclairages. Sonya Stefan a filmé le spectacle et les photos ont été prises par Frédéric Chais

 

 

LES INSTITUTIONS

 

 

Celles qui ont subventionné le projet :

Le Conseil des Arts du Canada et le Réseau Accès-Culture.

 

Celles qui ont offert des résidences de création : 

Circuit Est, Lézart Loco et les Maisons de la Culture Notre-Dame-de-Grâce, Côte-des- Neiges et Mercier.

 

 

D’AUTRES EXTRAITS CRITIQUES

 

« La pièce enfile ces juxtapositions inattendues qui font de RUMINANT RUMINANT la plus drôle des créations de Noeser à ce jour. »

 

« Voilà un programme parfait pour les néophytes qui seraient exposés à [des] univers on ne peut plus différents, mais tout aussi charmants. En fait, c’est le meilleur spectacle qu’il m’ait été donné de voir à Tangente cette saison. » Sylvain Verstircht, Local Gesture, décembre 2014, Montréal.

 

 

« Dans leur mélange du réel et de la cocasserie, ils arrivent à faire douter qu’une chanson hautement populaire ait pu prôner les asperges au déjeuner et déclasser le duo mythique [formé par Serge Gainsbourg et Anna Karina (Ne dis rien)]. Fort. » Brigitte Manolo, DFdanse, décembre 2014, Montréal. 

 

 

« C'est parti pour un spectacle sans nul autre pareil. Bel ovni ludique, éclaté, rempli de magnifiques juxtapositions inattendues et de changements à vue. Rien n'est caché, tout est dévoilé. Une drôle de création qui amène le spectateur dans un univers ludique bourré d'humour. Vous ne verrez plus Brice Noeser et Karina Iraola de la même façon. »

 

« La danse se pointe le nez dans ce spectacle presque par accident. Ils s'éclatent autant dans la parole que dans le mouvement et la folie. Est-ce de la danse ou du théâtre? Mais qu'est-ce qu'on s'en fout! C'est tellement un beau moment qu'on ne souhaite que découvrir la prochaine vignette, la prochaine rupture de temps et de mouvement, la prochaine belle folie de ce duo, la prochaine dichotomie. » Robert Boisclair, Les enfants du paradis bloguent, janvier 2015, Québec. 

 

 

 

 

ENTREVUE SUR RUMINANT RUMINANT EN LIEN AVEC LE CINÉMA 

 

https://ibridapluriblog.wordpress.com/tag/brice-noeser/