2012 : Barbarellus

 

 

 

QUELQUES MOTS 

 

Brice, qui dans ses précédentes créations s'est plu à développer une calligraphie gestuelle ingénieuse, cherche maintenant à soumettre sa danse à des contraintes créées par des pensées qui sont moteurs ou entraves au mouvement. En effectuant une recherche similaire sur l'acte de parler, il va s'attacher aux formes que les discours prennent dans le corps, en tentant de vider le contenu des mots pour adresser ses propos sans propos aux spectateurs. Brice s'est également intéressé à la représentation de l'espace, d'une pensée ou d'une danse par un procédé de description. 

 

 

LES PRÉSENTATIONS 

 

* Le 19 octobre 2012 à Montréal

Présentation suite à la résidence offerte par le Studio 303

 

* Les 28, 29, 30 et 1er décembre 2012 à Québec

Dans le cadre de Émergences Chorégraphiques, au studio d'Essai du Complexe Méduse

 

* Le 17 janvier 2014 à Montréal

Suite à la résidence offerte par la Maison de la Culture Notre-Dame-De-Grâce

 

                                      

LES GENS

 

Brice Noeser a créé et a dansé sans musique, sauf à un seul moment où l'on entend Alabama Song de Lotte Lenya. Luc Vallé a assuré la conception d'éclairage à Québec et Catherine Tardif, grâce au programme de soutien en mentorat et en résidence de Circuit-Est, a accompagné Brice dans ses réflexions pour la reprise en 2013. 

 

 

LES INSTITUTIONS

 

Résidences

Studio 303, La Rotonde, Circuit-Est, Maison de la Culture Notre-Dame-De-Grâce

 

Subvention

Première Ovation - Danse

 

 

VIDÉO DE LA PRÉSENTATION À LA MAISON DE LA CULTURE NOTRE-DAME-DE-GRÂCE (15 MINUTES)